Des chrétiens dans la guerre, 1954-1962. Liste des contributions

Journée d’étude – Samedi 25 mai 2013

 

Rédha Malek, membre de la délégation du FLN à Evian et ancien chef du gouvernement. Introduction.

Darcie Fontaine, assistant professor of History, University of South Florida, Etats-Unis. Les institutions catholiques et protestantes et la guerre de libération algérienne.

Daho Djerbal, maître de conférences, Bouzeréah Université Alger 2. Rencontre avec l’Abbé Scotto autour de novembre 1954

Malika El Korso, professeure Département d’Histoire, Bouzeréah Université Alger 2. Témoignage Chrétien et le dossier Jean Muller.

Fouad Soufi, chercheur Centre de Recherches en Anthropologie Sociale et Culturelle, Oran. L’Eglise d’Oran durant l’entre-deux-guerres et après.

Denis Gonzalez,ancien vicaire général du cardinal Duval. Le cardinal Léon-Etienne Duval vu par les Algériens.

Barkahoum Ferhati, anthropologue au Centre National de Recherches Préhistoriques Anthropologiques et Historiques, Alger, et chercheur associé à l’École Hautes-Etudes en Sciences Sociales, Paris. Une protestante au cœur de la guerre d’Algérie (1955-1962). Et si le bidonville de Oued Ouchaia se souvenait de sœur Ghania ?.

Rachid Khettab, éditeur et auteur (Dar Khettab). Frères et compagnons Dictionnaire biographique d’Algériens d’origine européenne et juive et la guerre de libération (1954-1962).

Sybille Chapeu, docteur en histoire, Université de Toulouse-Le-Mirail. Les prêtres de la Mission de France dans la guerre d’Algérie : une résistance plurielle.

Lahcène Zeghdar, enseignant chercheur à la Faculté des sciences politiques, Université Alger 3. Les libéraux Européens d’Algérie, retour sur quelques témoignages.

Jean-Robert Henry, directeur de recherches émérite au CNRS, Institut de Recherches et d’Études sur le Monde Arabe et Musulman, Aix en Provence. Consciences algériennes et Consciences maghribines : résister au colonialisme.

Henri Teissier, archevêque émérite d’Alger.

Ghaleb Bader, archevêque d’Alger.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *