Journées d’étude, Augustin, témoin de la fin d’un monde


Jeudi 28 mars 2019

Axée sur les textes

Modératrice : Sabah Ferdi, docteur en Sciences de l’Antiquité classique de l’Université de Provence

« Accueil et introduction de la journée » par Chantal Vankalck, directrice du Centre d’études diocésain Les Glycines

« Conférence introductive à la journée avec contribution sur le sujet par Vidéo conférence de 25′ » Anne-Marie Vannier, professeur de Théologie à l’Université de Lorraine

« Dialogue et conversion. Augustin face aux vertus de la Rome païenne et aux richesses de la culture classique dans la  Cité de Dieu” » par Paul Mattei, professeur émérite de langue et littérature latines à l’Université Lumière – Lyon II

« Lire à nouveau le 410 à travers des sources littéraires et juridiques » par Angelo di Berardino, professeur de patrologie à l’Institut de patristique augustinien (Augustinianum) à Rome

« Augustin d’Hippone, témoin des difficultés du pouvoir impérial en Afrique » par Thomas Villey, professeur agrégé d’histoire, docteur en histoire ancienne de l’Université de Caen Normandie et membre associé du Laboratoire d’études sur les monothéismes (LEM) (UMR 8584). Il collabore par ailleurs depuis 2017 à la Bibliographie analytique de l’Afrique antique.

Axée sur philosophie et archéologie

Modératrice : Sabah Ferdi, docteur en Sciences de l’Antiquité classique de l’Université de Provence

« Saint Augustin témoin de la décadence de l’Empire Romain » par Salima Bisserni, doctorante en philosophie

« La révolution intellectuelle et spirituelle de saint Augustin dans le “De vera religione”, concernant la perfection humaine » par Nadjia Kebour, de formation philosophique. Professeur de langues et civilisation arabe à l’université de Bologne Italie

« Le passage de l’Empire païen à l’Empire chrétien » par Jean Pierre Laporte, historien du haut Moyen-âge.  Animateur du site tabbourt.com (Bibliographie de l’Afrique du Nord antique et médiévale)

« Nouvelles traces du Christianisme au pays d’Augustin » par Nacera Benseddik, archéologue, docteur d’Etat en histoire ancienne et épigraphie

Conclusions par le discutant de la journée

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.