L’œuvre de l’architecte Gyoji Banshoya au Maghreb et au Moyen-Orient

Résumé de la conférence donnée aux Glycines
le jeudi 11 février 2016

Kôsuke Matsubara, Université de Tsukuba – Japon

Après avoir suivi le séminaire de l’architecte Seike Kiyoshi à l’Institut de Technologie de Tokyo (ITT), Gyoji Banshoya(1930-1998), architecte japonais, s’est formé à Paris au sein de l’Atelier des Bâtisseur (ATBAT) fondé en 1945 par Vladimir Bodiansky, Le Corbusier et Jacques-Louis Lefebvre.

Gyoji Banshoya a travaillé tout au long de sa carrière en pays francophones : Algérie, Cambodge, Syrie et Liban. Malgré des travaux remarquables dont l’élaboration des plans directeurs de Beyrouth, Damas et Alep en collaboration avec Michel Ecochard et sa contribution à l’Agence du Plan d’Alger, son œuvre demeure méconnue des historiens de l’architecture moderne.

Cette présentation a donc pour objectif d’éclairer la biographie de Banshoya en rassemblant et présentant ses ouvrages architecturaux et urbanistiques. Dans cet objectif, j’ai l’intention de resituer ses œuvres dans l’histoire de l’urbanisme. Ma recherche apporte une contribution substantielle aux travaux antérieurs menés sur la modernisation des villes du Maghreb et du Moyen-Orient après les indépendances. Ma méthode est celle de la chronique : les documents d’urbanisme sont analysés sur la base du discours de Banshoya lui-même, de ses collègues et de sa famille tout en se référant aux études d’histoire de l’architecture.

Professeur associé de l’Université de Tsukuba, Kôsuke Matsubara est docteur en histoire de l’urbanisme du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord (Université Keio). Après avoir étudié à l’université Al Akhawayn à Ifrane, au Maroc, il a poursuivi ses études comme chercheur au Centre Japonais pour la Coopération Scientifique à l’université d’Alep, puis comme chercheur-boursier du gouvernement français à IPRAUS (Institut Parisien de Recherche : Architecture, Urbanistique, Sociétés) et comme chercheur à l’Institut de Recherche en Langues et Civilisations d’Afrique et d’Asie. Son article, « Gyoji Banshoya (1930–1998): a Japanese planner devoted to historic cities in the Middle East and North Africa » a été publié dans Planning Perspectives en octobre 2015. (DOI:10.1080/02665433.2015.1073610).

http://www.tandfonline.com/doi/abs/10.1080/02665433.2015.1073610


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.