Le carnet des Glycines

Le carnet des Glycines du Centre d’études diocésain à pour objet la recherche en sciences humaines portant sur l’Algérie et le Maghreb dans les domaines suivants : histoire, archéologie, sociologie, anthropologie, architecture, linguistique, patrimoine.  Par l’annonce des événements scientifiques organisés par le Centre d’études diocésain et la publication des communications des conférences et journées d’études, le carnet rend compte de la vivacité de la recherche portant sur l’Algérie, de la grande diversité des thématiques, des approches, des traditions méthodologiques et des points de vue.

Résidence pour chercheurs, le Centre d’études organise sur ces thématiques deux conférences par mois et une journée d’études annuelle rassemblant des spécialistes de ces disciplines, doctorant et chercheurs de pays et d’institutions diverses.

Depuis sa création en 1967, les Glycines disposent d’un fonds de bibliothèque comprenant environ 85 000 notices et de plus de 1000 titres de périodiques couvrant les domaines suivants : l’histoire de l’Algérie et du Maghreb, l’archéologie, l’architecture, la littérature maghrébine de langue arabe et de langue française, la cartographie de l’Algérie et du Maghreb, la linguistique et l’étude des dialectes algériens, l’anthropologie, les études islamiques et le dialogue interreligieux. Deux legs sont venus enrichir le fonds historique, la bibliothèque africaine d’André Mandouze, historien de l’Afrique antique et spécialiste de patristique latine, et celle de Charles-Robert Ageron, historien de l’Algérie contemporaine et des décolonisations.


Une réflexion sur « Le carnet des Glycines »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *