L’Algérie au « siècle du blé » (1725-1815) : L’essor du commerce extérieur algérien à l’époque ottomane et ses conséquences

Résumé de la conférence donnée aux Glycines
le jeudi 23 janvier 2014

Ismet Touati, Docteur en Histoire moderne et contemporaine – Université Paris-Sorbonne

Dans l’ensemble, l’historiographie de l’époque coloniale a transmis une image sombre de l’Algérie de l’époque ottomane : celle d’un repaire de corsaires vivant et s’enrichissant surtout du pillage de l’Europe et celle d’un pays devenu stérile sous les mains des dirigeants ottomans.

Il s’agissait d’asseoir la domination française en Algérie, en présentant la France comme l’héritière de l’Empire romain qui, seul, aurait su faire prospérer l’Afrique du Nord, en faire le grenier à blé de Rome, en particulier.

Or, si la course algérienne fut effectivement florissante aux XVIe et XVIIe siècles, elle déclina au XVIIIe siècle. Dès lors, le développement des exportations de blé algérien fut encouragé par les autorités ottomanes, d’autant plus que l’essor démographique de l’Europe au siècle des Lumières provoqua une hausse de la demande et des prix.

A l’essor des exportations succéda leur effondrement en raison, d’une part, des conséquences néfastes des rivalités au sommet du pouvoir algérien autour de la rente tirée des exportations et, d’autre part, de la prise en otage de l’Algérie et de son commerce par les deux grandes puissances française et anglaise dans le contexte des guerres de la Révolution et de l’Empire.

Ismet Touati est docteur en Histoire moderne et contemporaine, de l’université de Paris-Sorbonne. Sa thèse, portant sur les exportations de blé algérien à l’époque ottomane, est en cours de publication aux Editions Bouchene.

Illustration : Plan de la colonie de La Calle chef-lieu des établissements de la Compagnie royale d’Afrique sur la côte de Barbarie, 1788. Source : gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *