La diaspora algérienne : reflets d’une société en mouvement

Résumé de la conférence donnée aux Glycines
le jeudi 12 décembre 2013

Mohamed Benguerna, Directeur de recherche – CREAD
Daho Djerbal, Maitre de conférence – Université Alger 2
Jean-Baptiste Meyer, Directeur de recherche – IRD

Travailleurs immigrés, intellectuels réfugiés, étudiants en mobilité internationale, cadres et professionnels expatriés : nombreux et variés sont les groupes et individus constitutifs d’une large population d’origine algérienne hors des frontières. Elle reflète les transformations profondes de l’Algérie contemporaine, traduites en mouvement géographique, d’aspiration multiple.

Peut-on, d’ailleurs, parler d’une diaspora, tant ces gens semblent provenir d’horizons disparates, produits d’évènements différents : colonisation, décolonisation, excédent démographique, problèmes de développement, crise de société, crise économique, internationalisation de l’éducation et circulation des compétences ?

Aujourd’hui, de nombreux pays adoptent une « stratégie de la diaspora » (Dufoix 2010, Gamlen 2011, MPI/OIM 2011). Ils organisent le recours systématique à leurs ressortissants à l’étranger, pour des objectifs nationaux. Ceux-ci prennent eux-mêmes des initiatives pour se signaler, s’associer et entreprendre des actions en faveur de leur communauté d’origine.

Ce phénomène et cette politique touchent aussi l’Algérie, à sa façon. Comment se manifestent-ils ici ? Quelles perceptions se dégagent ? Quels effets ont-ils sur le pays et son ouverture au monde ? Quelles lignes d’avenir se dessinent-elles à travers ces interventions ?

Trois regards croisés seront portés sur ces questions, pour une discussion ouverte, avec la participation de Mohamed Benguerna (Directeur de recherche, CREAD), Daho Djerbal (Maitre de conférence A, Université Alger 2) et Jean-Baptiste Meyer (Directeur de recherche, IRD).

Illustration : Quipu, objet utilisé par l’administration inca pour le recensement des données statistiques concernant l’économie et la société.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *