Jean El-Mouhoub Amrouche : Lumière sur l’âme berbère

Résumé de la conférence donnée aux Glycines le lundi 21 mai 2012

Réjane le Baut, Docteur ès lettres – Université – Sorbonne Paris-IV

Jean El-Mouhoub Amrouche (1906-1962) est le type même de « l’indigène assimilé » comme il le déclarait lui-même, poète et intellectuel d’expression française.

Au long de son chemin de vie, conjointement, (depuis Tunis en 1938, conférences radio et publication : Chants berbères, conférences politiques à la radio : Rapports Orient-Occident) il a milité pour la préservation du patrimoine berbère ignoré ou occulté, et pour la reconnaissance et la dignité du peuple algérien, grâce à ses poèmes, ses émissions radiophoniques, ses conférences et ses articles de presse. Et cela en adhérant à “l’Évangile de la fraternité des races et de l’égalité des chances” (Ch. De Gaulle, Constantine, 12 décembre 1943, commenté dès le lendemain à Radio-Alger par J.A.) et aux principes diffusés par la « France mythique » : droits de l’homme et liberté, (article de J.A. dans le Monde du 11 janvier 1958 : La France comme mythe et comme réalité).

À travers difficultés matérielles, humiliations jamais effacées, incompréhensions et menaces, il a incarné avec intelligence et courage son héros éponyme, un Jugurtha d’aujourd’hui combattant avec les mots, « ces armes miraculeuses » selon l’admirable formule d’Aimé Césaire. (Source : R. Le Baut)

Réjane Le Baut a vécu et enseigné en Algérie de 1962 à 1968 et soutenu en 1988 sa thèse de doctorat en Sorbonne Paris IV sous le titre « Jean Amrouche, Itinéraire et problématique d’un colonisé ». Elle a publié en 2003 un ouvrage biographique « Jean El-Mouhoub Amrouche : Algérien universel » aux éditions Alteredit, puis en 2009, aux éditions du Tell, « Jean El-Mouhoub Amrouche 1906-1962 : mythe et réalité ».

Réjane Le Baut édite aujourd’hui un ensemble d’émissions radiophoniques et de conférences inédites données par l’écrivain sous le titre « Lumière sur l’âme berbère d’un homme de la parole : Jean El Mouhoub Amrouche ». L’ouvrage sortira le 18 mai 2012 aux Editions du Tell (Blida).


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *