1930-1956 : Les essais vaccinaux dans la Casbah d’Alger. La santé publique en Algérie entre controverses et luttes d’influence

Résumé de la conférence donnée aux Glycines
le mercredi 18 janvier 2012

Clifford Rosenberg, Historien – City College New York

« Cette intervention analyse un conflit entre une nouvelle discipline, la statistique médicale, et l’expertise de laboratoire.

Il oppose un des grands hommes de science, un des plus célèbres héritiers de Pasteur, Albert Calmette, qui déclare avoir trouvé un vaccin contre la tuberculose, le BCG, et des experts anonymes mobilisés par la nouvelle Organisation d’hygiène de la Société des nations, qui contestent l’efficacité du vaccin. Dans sa réponse à ces critiques, Calmette profite de ses contacts considérables outre-mer pour effectuer un essai clinique randomisé dans la Casbah d’Alger. Les essais vaccinaux d’Alger sont le produit de l’intégration de l’Algérie dans des réseaux de pouvoir métropolitains et combinent des formes de pouvoir plutôt traditionnels – le mandarin parisien qui profite de ressources nationales outre-mer – avec une certaine modernité médicale, qui répond à une nouvelle institution internationale avec le plus grand essai clinique de l’histoire, avant ceux de la poliomyélite dans les années cinquante. Ces rapports triangulaires entre l’industrie pharmaceutique, des régulateurs internationaux et des sujets de recherche démunis d’Afrique sont particulièrement édifiants sur les controverses actuelles autour du Sida. »

Clifford Rosenberg est actuellement maître de conférence en histoire moderne et contemporaine au City College de New york. Docteur en histoire de l’Université de Princeton, il a soutenu sa thèse sous le titre « Republican Surveillance: Immigration, Citizenship, and the Police in Interwar Paris », publiée en 2006 sous le titre « Policing Paris: The Origins of Modern Immigration Control Between the Wars ».

Il prépare un ouvrage sur les politiques de santé publique dans l’Algérie coloniale, sous le titre : « Infection, Inequality, and the Colonial State: The spread of TB from France to Algeria and back, 1830-Present ».


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *