Présentation du livre: La tête dans un sac de cuir, Mohammed Ben Allel Sidi Embarek mort au combat contre les Français le 11 novembre 1843 aux Editions du Tell Par les auteurs

Résumé de la conférence donnée aux Glycines le lundi 6 juin 2011

Ahmed Mebarek Ben Allel
Nicolas Chevassus-au-Louis

« Le 11 novembre 1843, mourait, les armes à la main, Mohammed Ben Allal Sidi Embarek, dans son ultime combat contre les troupes françaises.

Issu d’une des plus grandes familles maraboutiques du centre de l’Algérie, Ben Allel avait été durant dix ans un des adversaires les plus redoutés des colonisateurs. Mais aussi l’un des plus respectés tant il incarnait une identité algérienne pluriséculaire : celle de la tradition soufi de l’Islam des zaouïas.

Ahmed Embarek, descendant en ligne directe de Ben Allel, et l’historien Nicolas Chevassus-au-Louis racontent ici le destin tragique de cet homme de paix précipité dans la guerre, de ce lettré devenu combattant, qui sacrifia sa fortune et sa vie dans la lutte contre la colonisation française. Un passionnant récit historique, nourri d’archive inédites, qui fait revivre une figure centrale, mais oubliée, de la résistance algérienne à la colonisation. » (source : éditeur)


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *