Les monnaies préromaines de l’Afrique antique

Résumé de la conférence donnée aux Glycines
le jeudi 18 février 2016

Amel Soltani, Musée National des Antiquités

Le monnayage pré-romain de l’Afrique du Nord est le résultat d’un demi-millénaire de production monétaire sur la terre d’Afrique. Il est le fait des grandes civilisations africaines, Carthage tout d’abord, puis la Numidie et la Maurétanie au moment où les rois et les cités berbères commencent à frapper monnaie.

Ces monnayages sont apparus vers 400 av. J.-C. à Carthage et se sont développés ensuite à partir de la deuxième guerre punique (vers 213 av. J.-C.) dans les royaumes berbères numides puis maurétaniens, jusqu’à l’annexion romaine du royaume numide soit 46 av. J.-C. et celle de la Maurétanie et en 40-41 ap. J.-C..

Les monnaies étaient un lieu de rencontre entre punicité, africanité et hellénisme sans compter les influences égyptiennes. Le monnayage africain témoigne ainsi de la rencontre puis de la fusion partielle de la civilisation punique avec les acteurs du jeu africain, les aristocraties citadines tribales berbères.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *